Circonscription de Senlis

Elèves intellectuellement précoces

dimanche, 8 février 2015

http://senlis.dsden60.ac-amiens.fr/spip.php?article145

Voici des informations, des éléments de réponses et des pistes qui peuvent aider les enseignants dans la compréhension du comportement des enfants intellectuellement précoces.
Ces documents décrivent ce qui caractérise ces élèves, et pourquoi il faut les aider, car contrairement aux élèves brillants, ils se retrouvent souvent en difficulté.
Ceci permettra aux équipes éducatives d’avancer face au comportement de ces élèves souvent atypiques et d’adapter une pédagogie favorable à leur épanouissement.

Tentative de définition :
« Un enfant surdoué est un enfant qui, par sa perception aiguisée du monde, par sa capacité à enregistrer simultanément des informations en provenance de sources distinctes, par son réseau puissant d’associations d’idées et sa rapidité fulgurante de compréhension, fonctionne dans un système intellectuel incomparable à celui des autres enfants et très différent aussi des enfants les plus brillants », affirme Jeanne Siaud-Facchin, attachée à l’hôpital de la Timone (Marseille) et membre du laboratoire d’exploration fonctionnelle cognitive de l’hôpital de la salpêtrière de Paris.

Constat :
« Janice Szabos (étude de 1989) indique qu’une notion doit être répétée 6 à 8 fois pour qu’elle soit acquise par un enfant dans la norme et 1 à 2 fois seulement pour un enfant précoce. Dans la majorité des cas, l’enseignement traditionnel est trop répétitif pour lui et bien souvent il s’ennuie, décroche ou chahute. » Extrait d’un rapport de stage.

Difficultés de l’EIP :
Beaucoup d’enfants connaissent l’échec scolaire. Ils comprennent instantanément avant leurs camarades, ce qui explique qu’ils ne supportent pas que l’on répète plusieurs fois la même chose.
Quand ils sont interrogés, ils donnent la bonne réponse, alors qu’ils peinent à expliquer sa procédure ou à apprendre à écrire. Ils ont de grands gestes lents et une graphie malhabile. C’est l’un des drames des enfants intellectuellement précoces : alors qu’ils sont en avance sur le développement intellectuel, ils accusent un retard sur le plan psychomoteur et affectif.
Ce décalage entre le rythme de développement psychomoteur et le développement affectif d’une part, et le développement intellectuel d’autre part est appelé la dyssynchronie.
Attention : ce décalage n’est ni un trouble, ni une pathologie, il fait partie du développement de l’élève intellectuellement précoce.

Pistes pédagogiques : (cf le document d’accompagnement cité ci-dessous)
Tous les documents expliquent la nécessité pour l’enseignant d’adapter sa pédagogie en allant plus loin dans l’approfondissement, l’enrichissement, et la rapidité avec ces enfants.

En effet :
Ce que préconisent les pédopsychiatres :
« L’enfant EIP n’apprend pas de la même manière qu’un enfant normal : il a besoin de plus de stimuli, et de plus de complexité. Il lui faudra donc une éducation à la fois plus rapide et plus complète : il ne suffit pas d’accélérer les cours, il faut aussi lui permettre d’apprendre plus de choses. Et les informations devront lui être présentées différemment pour répondre à son besoin de complexité. »

Il existe 3 réponses à ces contraintes, l’idéal étant de les employer conjointement :
- L’enrichissement, consiste à augmenter le nombre de sujets appris.
- L’approfondissement, consiste à étudier de façon plus poussée des sujets du programme.
- L’accélération, consiste enfin, à limiter le nombre de redites et de révisions du programme.

Voici quelques axes à privilégier :
- Satisfaire leur curiosité
- Favoriser leur créativité
- S’adapter à leur rythme d’apprentissage
- Ajuster leur enseignement à la demande
- Leur inculquer la notion d’effort personnel
- Mettre à leur disposition une méthode de travail
- Stimuler leur grande faculté d’abstraction.

Des sites pour approfondir la question :

Document d’accompagnement d’Éduscol (voir p.12 à 14, les adaptations pédagogiques)
Eduscol

Circulaire N°2007-158 du 17-10-2007 et référent académique
Circulaire

Présentation des EIP par l’académie de Lyon « mieux les connaître pour mieux les scolariser »
Académie de Lyon

Site de l’ANPEIP, association nationale pour les enfants intellectuellement précoces qui dans sa rubrique "Éducation nationale" apporte des éléments pour reconnaître les signes de précocité et pour adapter sa pédagogie.

Site Suisse qui propose une brochure complète avec des démarches et des méthodes intéressantes
ASEP

Article personnel
France-jeunes

En visitant la page http://senlis.dsden60.ac-amiens.fr/spip.php?article145, vous pourrez télécharger ces documents :